Interview d’auteur/e/s: Ninon Amey

Bonjour tout le monde, aujourd’hui nous allons continuer la nouvelle série d’articles. Je vous emmène donc à la découverte d’auteur/e/s qui ont bien voulu répondre à quelques questions concernant leur métier et sur leur/s roman/s. Ce rendez-vous aura lieu tout les mercredi. Et aujourd’hui, nous continuons avec Ninon Amey.

1) Pourriez-vous me raconter comment vous avez commencé à écrire ?

J’ai commencé à écrire il y a 2 ans environ. Je ne sais pas vraiment pourquoi. J’avais une histoire qui me trottait dans la tête, et écrire a été un exutoire à plusieurs émotions que je ressentais, à l’époque. Il fallait que j’évacue certaines choses. C’est chose faite!

2) Avez-vous déjà eu un journal intime, des carnets où vous releviez des citations, des pensées,… ?

Quand j’étais ado, oui, j’avais un journal intime. J’en ai eu honte, je l’avoue, alors je l’ai jeté 😀

3) Comment vous est venu l’idée de publier?

En réalité, je n’osais pas. J’ai participé à un concours de roman l’été dernier avec L’empreinte du passé et j’ai obtenu la 3ème place donc la publication numérique sur toutes les librairies 2.0. ça s’est donc fait tout seul, si je puis dire…

4) À partir du moment où vous avez publié votre premier ouvrage, vous a-t-il été plus facile (ou plus difficile) de publier ensuite?

Lorsque mon premier roman est sorti j’ai eu très peur. N’étant pas du tout connue dans le monde littéraire, les débuts ont été longs et difficiles, mais petit à petit, je me suis fait connaître et après les magnifiques retours que j’ai eus, je me suis lancée et j’ai publié les deux romans suivants, qui dormaient dans un tiroir. Quand on est déjà connue, qu’on a acquis un lectorat, c’est beaucoup plus facile !

5) Pouvez-vous me parler en quelques mots de chacun des livres que vous avez publié ( ou s’il y en a trop, de quelques-uns de votre choix) ?

L’empreinte du passé est mon premier roman à avoir été publié, à la suite du concours de roman sur les faits divers. C’est une fiction romancée basée sur un fait divers réel : la découverte, en septembre 2016, d’une lettre d’amour datant de 1922 dans un bâtiment en chantier à Nice.
Ce lien qui nous unit est un roman contemporain qui parle d’un secret de famille révélé 20 ans plus tard et dont les conséquences auront des répercussions sur les différents protagonistes. Pas vraiment de romance dans celui-ci, plutôt des portraits de femmes fortes et courageuses qui sont unies par un même sentiment: l’amour.
Tout recommencer à zéro est le premier roman que j’ai écris. Il était important pour moi de le publier, et je ne le regrette pas car les lecteurs sont ravis. C’est une romance, une histoire de résilience.
Tout reprendre au début, sorti le 9 juillet, est une suite un peu particulière de Tout recommencer à zéro, puisqu’on retrouve les mêmes personnages, mais dans trois récits alternatifs. Toujours une romance, toujours de la résilience. On reste dans le thème. Qui d’entre nous ne s’est jamais demandé comment aurait été sa vie si un seul détail avait été différent? C’est ce que j’ai voulu développer ici, surtout parce que je ne voulais pas vraiment quitter Alicia et Jérémie 😀
Je les aime, ces deux-là 😉

6) Avez-vous des rituels pour écrire ?

J’ai besoin d’un temps assez long pour me replonger dans mon univers (au moins 1h30 je dirais). Je me coupe du monde réel en écoutant une playlist adaptée à l’histoire que j’écris et j’ai toujours à portée de main une tasse de tisane (oui, oui !) et quelques morceaux de chocolat noir.

7) Que voulez-vous transmettre à travers vos livres?

Je souhaite seulement partager des histoires qui sont nées dans mon esprit, faire vivre mes personnages dans l’imaginaire des lecteurs. Pour l’instant j’ai écrit sur des thèmes qui me tenaient à cœur : la résilience, le deuil, les secrets de familles. Il est possible que ça change par la suite. Je veux surtout faire passer un bon moment aux lecteurs, leur permettre de déconnecter de la réalité, mais aussi qu’ils éprouvent des émotions. Quand je lis un commentaire qui me parle de torrent de larmes versées, je sais que j’ai atteint mon but 😉

8) Qu’éprouvez-vous avant la sortie d’un roman?

L’angoisse, toujours ! Et s’il ne plaisait pas, s’il décevait mes lecteurs ? J’attends ensuite avec impatience les retours et les commentaires (malheureusement pas assez nombreux à mon goût…), qui, bien souvent, me rassurent et m’émeuvent!

9) Quels sont vos futurs projets? (Nouveau livre,…)

Mon prochain roman sortira normalement en octobre ou novembre, si tout va bien, si j’ai le temps de le retravailler ( je vais tout faire pour !!)
En parallèle, j’écris actuellement un roman pour un autre concours ayant pour thème Les secrets de famille. Je ne pouvais pas ne pas participer… Celui-là sera sans doute publié en début d’année prochaine, qu’il gagne ou non…
Je ne m’arrête plus 😉
Et puis, les lecteurs me demandent aussi une vraie suite pour Alicia et Jérémie, alors l’idée prend forme dans mon esprit. Je suis parfois capable de plaquer le roman en cours pour écrire un nouveau roman, alors qui sait ce qui peut arriver…

10) Quel(s) conseil(s) donneriez-vous à vos lecteurs rêvant de devenir écrivain?

Allez-y, foncez ! Croyez en vous !  Il y a de la place pour tout le monde dans le monde de l’écriture, et de vraies perles chez les autoédités !

Voici pour cette nouvelle interview 🙂

Ses réseaux sociaux:
Facebook

Où trouver ses romans:
Tout recommencer à zéro
Ce lien qui nous unit
L’empreinte du passé

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s