Interview d’auteur/e/s: Virginie Paquier

Bonjour tout le monde, aujourd’hui nous allons continuer la nouvelle série d’articles. Je vous emmène donc à la découverte d’auteur/e/s qui ont bien voulu répondre à quelques questions concernant leur métier et sur leur/s roman/s. Ce rendez-vous aura lieu tout les  mercredi. Et aujourd’hui, nous continuons avec Virginie Paquier.

1) Pourriez-vous me raconter comment vous avez commencé à écrire ?

J’écrivais depuis longtemps des petites notes, des morceaux d’idées, sur des cahiers ou des feuilles. Lorsque j’ai quitté mon travail en entreprise, par lassitude, mon esprit s’est certainement senti plus ouvert, et une histoire m’est venue, à partir de toutes ces notes. Je me suis lancée, et ensuite, je n’ai plus arrêté.

2) Avez-vous déjà eu un journal intime, des carnets où vous releviez des citations, des pensées,… ? 

Pas de journal intime, mais des cahiers, des feuilles volantes mal classées, des notes …très utile encore pour tester mes idées, essayer de les développer …etc.

3) Comment vous est venu l’idée de publier? 

Mes proches ont aimé mon premier texte, L’Envers des corps, et m’ont suggéré de le publier. Au début, j’ai trouvé ça idiot, mais ensuite, je me suis dit, pourquoi pas ?

4) À partir du moment où vous avez publié votre premier ouvrage, vous a-t-il été plus facile (ou plus difficile) de publier ensuite?

Ensuite, on se rend compte que c’est une étape à passer, et on a envie de recommencer, d’inventer une autre histoire.

5) Pouvez-vous me parler en quelques mots de chacun des livres que vous avez publié ( ou s’il y en a trop, de quelques-uns de votre choix) ?

L’envers des corps est un roman d’anticipation, dans lequel je raconte l’histoire d’une jeune femme en 2222, dans une société utopique. Offre logement contre menus services, raconte l’histoire d’une étudiante en mal de logement à Paris, qui doit accepter la proposition d’un propriétaire aux mœurs particulières. La jolie vie de Mélanie est une sorte de huis-clos entre une fromagère en quête d’amour et un sommelier associable. Mauvais amour raconte l’histoire de Mattias, harcelé par une admiratrice qui le mène à sa perte. Le dernier facteur raconte l’histoire de Valentin, un facteur qui part à la recherche d’une mystérieuse expéditrice après que son dernier client est mort. C’est comme ça Papa ! raconte l’histoire d’un père et son fils, qui se découvrent lors d’un séjour à la mer. Le dernier, Avant qu’il n’en reste rien, se rapproche d’un policier avec un jeune homme doté d’un don mystérieux.

6) Avez-vous des rituels pour écrire ?

Pas de rituel, j’écris quand je peux, avec plaisir, et excitation, sur un bureau devant la fenêtre.

7) Que voulez-vous transmettre à travers vos livres? 

J’ai besoin de m’exprimer, je le fais au travers des histoires que je raconte. De ce fait, on peut me connaître en lisant l’ensemble de mes livres, qui me représentent. J’y parle de sujets qui m’ont touchée comme les relations humaines, familiales, des questions de société, d’amour …

8) Qu’éprouvez-vous avant la sortie d’un roman? 

Lorsqu’un roman est fini, je suis vide et un peu triste. C’est la fin d’une aventure, vivement la prochaine.

9) Quels sont vos futurs projets? (Nouveau livre,…)

J’ai commencé un nouveau roman, qui parlera, je pense, de solitude. Mais tout peut changer au dernier moment, car je laisse mon intuition me guider la plupart du temps.

10) Quel(s) conseil(s) donneriez-vous à vos lecteurs rêvant de devenir écrivain?

Essayer, tout simplement.

Voilà pour cette nouvelle interview 🙂

Où trouver ses romans:
L’Envers des Corps
Offre logement contre menus services: Volume 1
Offre logement contre menus services: Volume 2
La jolie vie de Mélanie
Mauvais Amour
Le Dernier Facteur
C’est comme ça, Papa !
Avant qu’il n’en reste rien

Ses réseaux sociaux:
Facebook

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s